Brièvement

La psychologie de l'enfant timide

La psychologie de l'enfant timide

Ne confondez pas la timidité avec l'innocence. Oui, presque tous les enfants sont innocents, mais pas presque tous sont timides. La timidité est une caractéristique que les gens acquièrent depuis notre naissance, et elle se développe d'une manière ou d'une autre selon ce que nous vivons et comment nous la vivons, atteignant souvent l'âge adulte à un niveau très élevé. Voyons un peu de psychologie pour les enfants en ce qui concerne la timidité.

Le contenu

  • 1 Quelle est la timidité de l'enfant?
  • 2 Est-ce un caractère inné ou développé?
  • 3 Que peut-on faire pour normaliser la timidité?

Quelle est la timidité de l'enfant?

La timidité est une réaction que l'enfant exprime à cet inconnu ou méfiant, de peur d'être blessé d'une manière ou d'une autre, notamment psychologique ou morale.

Cette réaction est dérivée de la faible confiance Dans sa capacité à éviter en quelque sorte ou à surmonter d'éventuels dommages, physiques ou psychologiques, il s'agit donc d'éviter dès le départ ce que nous appelons une attitude timide.

La timidité est donc une valeur psychologique fortement enraciné à l'esprit depuis notre naissance et a un impact fondamental sur la façon dont l'enfant ou même l'adulte fait face à des situations qui sortent de notre zone de confort.

Est-ce un caractère inné ou développé?

En cas de timidité, on peut parler plutôt d'un caractère inné à la personne, et même hérité de la personnalité de leurs parents. Normalement, le fils de deux personnes timides, naîtra inné étant plus timide.

Bien que la forme de canaliser cette timidité des parents ou de l'environnement dès le plus jeune âge affecte la manière dont développer votre timidité.

Des situations concrètes ou des actions de routine qui se reproduisent avec le temps pendant l'enfance peuvent aggraver l'état de timidité. Même s'il convient également de noter qu'encourager une attitude ouverte, digne de confiance et proche donne des transformer cette timidité en extraversion.

Dans les cinq premières années de la vie de l'enfant Nous pouvons commencer à voir quelle attitude un enfant évolue naturellement, à partir de là, l'environnement commencera à jouer un rôle beaucoup plus important en termes de timidité de la personne, car la personne commencera à être plus indépendante et devrait face à différentes situations de la vie seule.

Que peut-on faire pour normaliser la timidité?

Pour éviter que l'attitude de l'enfant ne se développe vers la timidité, essayez éviter les situations dans lequel l'enfant semble isolé.

Pour ce faire, vous devez toujours lui donner un petit rôle dans lequel il peut interagir d'une manière ou d'une autre quand il y a plus de gens autour de lui qui n'appartiennent pas à son zone de confort.

Augmenter leur autonomie pendant longtemps sera également important dès le plus jeune âge. Il surprotection excessive cela empêchera l'enfant de développer des mécanismes de défense afin qu'il ne puisse pas bien performer dans certaines situations de la vie, ce qui en cas d'échec marquera la timidité avant les situations futures.

Le développement de activités de groupe dès son plus jeune âge, il semble également fondamental éviter la timidité. C'est généralement un grand échec de la part des parents lors du développement des qualités de l'enfant en tant que groupe, car ils mettent leurs besoins personnels avant de permettre à l'enfant d'avoir une meilleure intégration entre des personnes de même mentalité et âge.

Comprendre le caractère de l'enfant et le guider vers un comportement équilibré sans forcer ses capacités est une bonne philosophie pour un développement correct de la psychologie qui affecte la timidité de l'enfant, comprendre et s'efforcer, c'est une bonne pratique.