Les articles

Éléments pour développer une écoute efficace

Éléments pour développer une écoute efficace

Dans les relations interpersonnelles, la structure de la communication est essentielle, il n'y a pas d'autre moyen d'établir, de maintenir et de maintenir des relations humaines que le mode de communication saine.

En règle générale, nous voyons la communication de deux acteurs: l'expéditeur et le destinataire, ce qui est bien, car la communication nécessite ces deux participants, sans négliger, le canal, le type de message et ainsi de suite, mais je ne soulignerai pas ces autres éléments.

Mais quand on parle de communication, au sein de l'expéditeur et du destinataire, il existe des catégories psychologiques et cognitives, qui sont d'une importance vitale pour que la communication puisse atteindre efficacement son objectif principal, qui est la compréhension des positions individuelles, dans la poursuite de compréhension et intégrationet l'acceptation de critères qui établissent des accords sains.

Vous pourriez être intéressé: Signes pourquoi j'ai perdu tout intérêt pour mon partenaire

Écoute efficace

Je définirai le écoute efficace, telles que la réception d'informations par le destinataire de manière claire et objective, la réalisation de l'intégration du message reçu de manière appropriée, dans la mesure où elle répond à l'intentionnalité de l'expéditeur comme à ce qu'il souhaite réellement communiquer.

Qu'est-ce que je veux dire? En termes plus simples, la personne qui reçoit le message comprend vraiment ce qui est dit, selon ce que l'expéditeur veut communiquer.

Pour que le écouter être efficace, le récepteur doit être très clair sur la nécessité:

Évitez l'écoute émotionnelle

Au moment de la communication, il est essentiel que le destinataire et l'expéditeur, gardez à l'esprit les émotions de chacun, pour éviter toute distorsion ou complication de la communication.

Si le récepteur filtre des choses, par exemple, de la colère, de la colère, de la tension, de la démotivation, cela génère un filtre très complexe, qui peut mettre la personne sur la défensive, car la personne est en colère, écoutez avec peu l'empathie et l'ouverture deviennent plus difficiles, ce qui peut créer des blocages globaux qui rendent la communication plus difficile, en attendant, des mots incorrects peuvent être prononcés, ou des justifications désagréables sont recherchées, ce qui pourrait déclencher une réaction explosive, Libérez l'expression d'une colère disproportionnée qui n'aide en rien la communication.

Lorsque l'écoute est émotionnelle, le message est déformé, perd son intentionnalité, par l'expéditeur, et crée une interprétation subjective, peut-être pour rien de productif.

Évitez les préjugés d'écoute

Pour que l'écoute soit efficace, le destinataire doit savoir s'il a développé un vue subjective de l'émetteur, et a mis des étiquettes dessus, préjugés au destinataire, dont il disqualifie, invalide le message, par exemple si le destinataire part du principe que l'expéditeur est maladroit, idiot, une partie du préjugé que tout ce que cette personne dit est stupide, il est possible que la communication compliquer très rapidement, car le récepteur recherchera tout élément de la communication pour renforcer cette idée préconçue qu'il a, ce qui fausse la communication et complique sa fluidité, car il y a une prédisposition négative à tout ce qui est dit.

Évitez l'écoute partielle

L'un des éléments qui provoque de grands et forts conflits de communication est associé au récepteur, quand il a une écoute partielle ou intermittentec'est-à-dire qu'il ne prête pas attention à tout ce qui est exprimé, ou pire, ne permet pas à l'émetteur d'exprimer son contenu de manière claire et fluide.

Cela complique la communication, car les réactions de l'autre ou de l'autre pourraient être intenses. Lorsque l'expéditeur donne son message, cette habitude d'interrompre constamment affecte non seulement le flux de l'expéditeur, mais commence également à détourner le centre de la communication, c'est-à-dire le message, lorsqu'il essaie de capter l'attention du récepteur, créant éventuellement un plastification désordonnée du message, car il est constamment interrompu.

Lorsque l'écoute est partielle, l'intégration du message est diluée, il entre peut-être dans une communication très conflictuelle, dans laquelle l'émetteur, face à des interruptions, est obligé de donner des explications, d'attirer l'attention, en attendant, l'écoute est inefficace et crée de multiples distorsions de communication .

Cet autre article peut vous aider à élargir le sujet: les comportements qui sabotent la relation

Ces éléments sont d'une importance vitale pour que le destinataire et l'expéditeur assument une position qui implique plus d'ouverture, de sagesse et de prudence dans l'analyse de la déclaration.

Si nous n'évitons pas une écoute émotionnelle, préjugée, partielle, tout est compliqué, il faut rechercher une écoute efficace, orientée pour avoir une plus grande fluidité communicative, ce qui provoque une réception plus nette et plus objective du message, cela peut faciliter la compréhension, en Par conséquent, donnez de meilleurs résultats.

Pour que l'écoute soit efficace, l'autre acteur, l'expéditeur, doit également contribuer à ce processus, il existe des comportements de communication de base qui peuvent contribuer à rendre le message plus efficace afin de provoquer une meilleure écoute.

  • Rechercher une structure de message adéquateC'est une responsabilité de l'émetteur, il est essentiel d'être très clair sur ce qui va être communiqué.
  • Ça aide beaucoup expliquer l'importance de la déclaration, de manière claire, concrète et précise, à une plus grande structuration du message, donc une plus grande clarté, une plus grande simplicité de compréhension, ce qui pourrait amener le récepteur à mieux écouter, donc la fluidité du message est probablement plus transparente .

Cherchez un émission émotionnellement équilibrée, est une condition indispensable de la communication. Chaque expéditeur, quel que soit le contenu du message, est obligé de prendre soin d'aspects tels que le ton, le geste, la langue choisie, en veillant à ce qu'il soit chaleureux, en créant des circonstances de communication, c'est-à-dire en veillant à ce qu'il existe un bon environnement très bonne disposition, pour provoquer une écouter du son.

En termes très simples, il n'y a rien de laid qui ne puisse pas être communiqué d'une manière magnifique, en essayant d'éviter de créer des tensions ou des frictions inutiles.

Fournir une bonne disposition est essentiel, mais un pas de plus, l'émetteur doit être clair qu'il y a deux variables dans la compréhension de son message: la clarté avec laquelle le message est donné et l'efficacité avec laquelle il est transmis reçu, si en plus on ajoute une bonne ambiance, on prend soin de la forme et du style de communication, il se peut que la compréhension du message par le récepteur soit plus grande.

L'expéditeur doit être disposé à expliquer le message autant de fois que nécessaire, afin qu'il soit clair, ce qui implique une bonne gestion des émotions, s'assurer que la frustration, la colère, l'irritabilité et le stress sont sous contrôle, afin d'éviter de créer un climat tendu, qui provoque des discussions ou des complications inutiles.

Je vous invite à regarder cette vidéo:

Rechercher une exposition patiente, prudente, tolérante et complète

L'expéditeur doit être très clair, qu'une grande partie de ce qu'il dit peut ne pas être compris au début, ou non analysé par le destinataire du point de vue soulevé, cela pourrait éventuellement créer un sentiment de résistance au message envoyé, cela va impliquer un effort profondément affirmé, afin que la communication puisse circuler.

Il est donc important, établir un contact visuel, si nécessaire, faites un graphique, expliquez les choses de la manière la plus pédagogique possible, lorsque l'expéditeur perd patience, parce qu'il considère que le récepteur ne comprend pas, nous devons nous rappeler qu'il se peut que le récepteur ne comprenne pas vraiment, mais aussi nous devons considérer que la communication n'est peut-être pas aussi complète, d'où la nécessité d'une récurrence positive du message, par différents moyens, formes et expressions, afin que le message soit clair, le cas échéant, il est nécessaire l'expliquer jusqu'à ce qu'il soit compris et intégré par le récepteur.

La communication en tant que processus est quelque chose de central dans la vie de tout être humain, mais je pense que beaucoup prêtent peu d'attention à l'apprentissage de la communication, à l'apprentissage de l'émission et de la réception, à l'assertivité.

Apprendre tout cela aide créer des circonstances positives qui contribuent à une communication saineC'est la responsabilité de tous et je considère qu'il est important que nous abordions cette question avec engagement et sérieux, car il n'y a pas de relation humaine qui n'implique la communication à aucun niveau.

Tests associés
  • Test de dépression
  • Test de dépression de Goldberg
  • Test de connaissance de soi
  • Comment les autres vous voient-ils?
  • Test de sensibilité (PAS)
  • Test de caractère